Formalités d'arrivée au camping

Le 15/08/2014 à 07h31 - Vacances au camping

Après de plus ou moins longues heures de route, vous voilà arrivés au camping. Toutefois, avant de commencer à profiter pleinement de vos vacances, il vous reste quelques formalités à accomplir assurer la tranquillité de votre séjour. Voici la liste de celles-ci avec quelques explications pour ne rien oublier. 
Formalités arrivée camping

A moins d'en avoir formellement et préalablement décidé autrement, l'arrivée au camping se fait l'après-midi, les départs quant à eux ayant lieu le matin. L'emplacement n'est donc pas libre avant midi. en haute saison, l'accueil est généralement ouvert jusqu'à 19-20 heures, sauf dans les campings haut de gamme où la réception est disponible 24h/24.  Dès votre arrivée, vous devrez vous présenter au bureau d'accueil afin de vous y faire enregistrer et de remplir les formalités exigées. Une pièce d'identité pourra vous être demandée, mais le camping ne peut la conserver : il en fera une photocopie pour vous la rendre. 
Le camping pourra également vous demander de présenter le certificat d'assurance de votre véhicule, ainsi qu'une attestation de votre assurance "Responsabilité civile".
Vous réglerez les frais de votre séjour, même si certains établissements peuvent vous autoriser à ne payer que le jour de votre départ ; vérifiez bien que les éventuels acomptes ont été déduits de la somme qui vous est alors demandée. Un original de la facture vous sera également remis (réclamez-le si tel n'est pas le cas), ainsi qu'un exemplaire du règlement intérieur. Le camping peut en outre vous demander une caution, qui représente en moyenne 20% du montant du séjour.
Si vous possédez votre propre camping-car, un employé vous conduira ensuite à votre emplacement. Vérifiez à ce moment-là l'exactitude de celui-ci et sa conformité par rapport à celui que vous avez réservé : numéro de la place, situation dans le camping, prestations annexes... N'hésitez pas à lui demander tous renseignements utiles et précisions complémentaires (règles d'usage, respects des installations et des voisins, tolérance des barbecues qui peuvent être interdits dans certaines régions soumises à fort risques d'incendie...). 
Si vous avez opté pour un hébergement locatif, vous devrez dresser en présence d'un employé du camping un état des lieux. Comme pour tout état des lieux, la vigilance est de mise : vérifiez l'exhaustivité du matériel fourni par rapport à la liste qui vous a été remise, notifiez tout manquement, toute détérioration, tout appareil abimé ou fonctionnant mal, sachant que la moindre dégradation qui n'aura pas été signalée pourra vous être imputée et retenue sur votre caution.
D'ailleurs, en partant, vous devrez assurer vous-même le ménage de votre location, pour la laisser dans le même état qu'à l'arrivée, faute de quoi le ménage pourra vous être facturé.
Vous êtes désormais installés pour votre séjour ! Rangez vos affaires, faites connaissance avec vos voisins, découvrez les activités proposées, ou tout simplement, reposez-vous!