Installer une tente sur un terrain

Le 17/04/2014 à 08h00 - Camping en tente

Les règles d'installation d'une tente à côté d'un mobil-home varient d'un camping à l'autre. Certains refusent catégoriquement, craignant de voir des gens réserver un mobil-home pour quatre, et venir à six, avec deux personnes qui dorment sous la tente. Cela peut poser un problème, dans le sens où les autres campeurs en tente paient un emplacement à part entière. D'autres propriétaires de campings l'autorisent sous certaines conditions, en demandant par exemple un paiement de supplément pour les locataires du mobil-home qui accueillent cette tente sur leur parcelle. En fait, il n'existe pas de règle préétablie. C'est le propriétaire des lieux qui décide d'accorder ou de refuser ce droit.
Mobile home tente emplacement

Il est vrai que, pour les enfants, il peut être beaucoup plus marrant de dormir sous la tente que dans une chambre, dans un mobil-home. Parce que, à l'intérieur, c'est un peu comme à la maison. Ce sont des choses qui peuvent être comprises par les personnes qui gèrent le camping, le tout étant de toujours communiquer avec eux. Il ne faut rien faire en ce sens, sans demander l'autorisation au préalable. Ce serait prendre le risque de se voir opposer un refus catégorique. ce qui est plus ou moins compréhensible, quand on imagine les dérives que cela peut engendrer. Des tentes fleuriraient aux quatre coins du camping, de manière anarchique, sans qu'il puisse y avoir le moindre contrôle.

Bien souvent, les professionnels donnent leur accord, contre le paiement d'un supplément. Dans la mesure où cela n'occasionne aucune gêne au voisinage, cela reste une pratique acceptable. D'autant qu'elle demeure marginale. En général, c'est quelque chose de vraiment ponctuel. Cela peut correspondre à des besoins pour un ou deux jours, avec la venue de personnes supplémentaires qui ne peuvent être logées dans le mobil-home, mais qui peuvent malgré tout être accueillies dans l'enceinte du camping. Des enfants qui passent dire bonjour à leurs parents. Des amis qui se trouvent dans la région. Ce ne sont pas des situations habituelles qui demandent une adaptation contraignante. Dans la mesure où le règlement du camping ne l'interdit pas. Et que le gérant donne son aval.

Pour répondre aux demandes des clients, les responsables de campings savent être malléables. Du moment que la sécurité de leur structure d'accueil n'est pas menacée. Les parcelles où se trouvent les mobil-home permettent cette modularité, de temps à autre. Les règles de voisinage s'apparentent à celles d'un lotissement, avec des règles à respecter, avec des aménagements éventuels qui requièrent l'adhésion de la majorité. Il est toujours préférable de prévenir que de guérir. Lorsque les personnes sont consultées, elles donnent d'autant plus facilement leur accord. Il convient, comme en de nombreuses occasions, de faire les choses en bonne intelligence. C'est une bonne application des règles de savoir-vivre qui permet de faire ces aménagements qui n'étaient pas forcément prévus au départ.