Verser un acompte pour réserver votre camping

Le 06/06/2014 à 09h57 - Vacances au camping

Pour éviter les complications de dernière minute, il est judicieux de faire une réservation de votre camping. Mais dans une telle hypothèse, le prestataire vous demandera de verser un acompte afin de s'assurer que votre commande est sérieuse. Comme beaucoup de campeurs, vous vous poser de nombreuses sur la légalité de cette pratique et sur le montant qu'il faut prévoir. En lisant cet article, vous aurez les réponses à vos différentes préoccupations.
Acompte réservation camping

Verser un acompte pour réserver un camping : est-ce légal ?
La question que peuvent se poser certains campeurs à qui des établissements de camping demandent de verser des acomptes lors de la réservation, porte généralement sur la légalité de cette exigence. Au regard de la loi sur la consommation actuellement en vigueur en France, on peut dire que les prestataires sont dans leurs droits de réclamer aux personnes qui souhaitent séjourner dans un camping un acompte à titre de réservation. Les dispositions en la matière sont assez claires et stipulent qu'en cas de rétraction, le campeur peut être remboursé ou pas. Pour qu'un remboursement soit possible, un accord à l'amiable doit être trouvé ente les deux parties en présence. Toutefois, il est utile de rappeler que quand le campeur se rétracte, il est contraint par la loi à un paiement complet du coût de la location. Il pourra même être condamné à payer des dommages-intérêts.

Quel est le montant à verser comme acompte ?
En général, le montant de l'acompte à verser lors de la réservation d'un camping dépend du contrat qui lie le campeur et l'établissement de camping. D'ailleurs, il faut savoir qu'il s'agit d'avance qui est versée sur le prix de la location pour votre séjour en camping. Cela dit, son montant sera fonction du coût que vous propose le prestataire. Les tarifs dans le domaine dépendent du standing des habitations proposés. Ainsi, pour des résidences avec un confort minimum, vous pouvez verser au 200 euros sur les 300 euros demandés pour votre séjour d'une semaine. Pour des campings plus luxueux, le montant de l'acompte pourrait atteindre les 500 euros voire plus.
Chaque camping étant libre de fixer ses tarifs en fonction des commodités offertes, il n'y a de somme précise à verser en guise d'acompte.

Quelques précautions à prendre pour éviter les arnaques
Internet est lieu où se circulent de plus en plus des individus avides de gains faciles à la recherche de leurs proies. Tout ceci pour dire que vous devez faire très attention au moment de réserver votre camping. En effet, vous devez prendre certaines mesures pour éviter de tomber dans les pièges des arnaqueurs. Pour ce faire, il convient de ne pas effectuer un quelconque paiement sans avoir au préalable pris le temps de vous assurer sur la fiabilité de l'établissement. De préférence, éviter de traiter avec des individus mais plutôt avec des entreprises localisables.